Produits à exclure de notre alimentation :


  • Les sodas sucrés (les sucres de remplacement et autres 0% sont encore plus nocifs que le sucre)

    Ce sont des boissons industrielles qui n’apportent rien de positif à l’organisme, elles sont toujours addictives, souvent cancérigènes.

  • Les boissons gazeuses en générale.

    Notre estomac est un organe qui peut facilement s’agrandir et plus notre estomac est grand plus il « réclame » de nourriture pour être rempli. Le gaz va dilater notre estomac et à terme le faire grandir, ce qui aura forcément un effet sur le surpoids

  • Les sucres

    Il est impossible de supprimer tous les sucres de notre alimentation, mais nous pouvons ne jamais en ajouter à notre nourriture et privilégier des aliments avec un indice glycémique faible.
    Nous allons réduire de notre alimentation :
    - Tout ce qui est à base de farine de blé, de maïs et de riz (pain, pâtes, maïzena, dim sum,…).

    - Les féculents : pommes de terre, manioc, topinambour, blé, épeautre, maïs, orge, seigle, …
    remplacer la pomme de terre par la patate douce se résume à choisir entre la peste et cholera…

  • Le lait et les yaourts de lait animal

    L’industrie agro-alimentaire et son marketing hyper puissant nous a conditionnés avec : « il faut manger/boire 5 produits laitiers par jour ». L’industrie du lait représente 23.4 milliards d’euro par an pour la France, c’est gigantesque ! Il est impensable de critiquer le lait et pourtant … Vous avez certainement, déjà assisté au repas d’un nouveau-né. Après avoir bu du lait, peu de temps après il fait ce que nous appelons communément son « rho » qui consiste à régurgiter un peu du lait précédemment absorbé. Si vous avez été attentif vous aurez remarqué que le lait régurgité n’est pas le même que le lait absorbé : il est caillé ! En effet notre estomac ne peut pas digérer le lait, donc le nouveau-né produit une enzyme la rennine (à ne pas confondre avec la rénine) qui permet de cailler le lait dans l’estomac le rendant digeste. Nous arrêtons de produire cette enzyme au +- 6éme mois de notre existence. Pour pallier au manque de rennine notre estomac produit de l’acide, ce qui à terme provoque des gastrites puis le cancer de l’estomac si nous continuons à consommer des laitages non adaptés. L’acide n’ayant pas le même rôle que la rennine, ne peut permettre la digestion de ces produits. Nous pouvons consommer du fromage, avec modération, mais uniquement provenant de lait cru. La pasteurisation du lait consiste à le cuire ce qui transforme les bonnes liaisons chimiques doubles en mauvaises… Le fromage de chèvre et de brebis étant à privilégier.

  • L’alcool

    L’alcool va agir sur notre foie et va dérégler la production d’insuline du pancréas ce qui aura comme conséquence une accumulation de sucre dans le sang.
    Nous parlons ici d’alcool fort plus de 20°, le vin n’est pas à proscrire, une ou 2 fois par semaine boire 2 verres de vin n’est pas « mauvais » pour la santé.
    Privilégiez le vin rouge car la peau du raisin constituant le vin rouge contient du resvératrol, fabuleux régulateur des graisses dans notre organisme. Nous constatons qu’il y a beaucoup plus d’hyper obèses aux Etats Unis qu’en Europe, une des raisons est culturelle, nous consommons plus de vin rouge en Europe et plus de sodas aux Etats Unis… Et la bière me direz-vous seulement 5° d’alcool. La bière est le seul aliment que certains classent avec un indice glycémique supérieur à 100 donc elle est vraiment à proscrire de notre consommation.