Les graisses ou acides gras


Depuis plus de 30 ans les services sanitaires bien veillants pour notre santé et à la solde de l’industrie pharmaceutique et agro-alimentaire nous explique que tous les problèmes de surpoids viennent de notre consommation de graisse !
Et bien NON ! La graisse est indispensable à la vie !
Il est évident que l’excès est mauvais pour le corps, comme tout les excès d’ailleurs.
La graisse est le composant de nos parois cellulaires, sans elle pas de cellules et sans cellules pas de vie.

Un peu de Chimie :


Un acide gras est une grande molécule carbonée ayant un nombre pair de carbones. Nous avons vu précédemment que l’organisme trouvait son énergie dans l’acétate qui a 2 carbones. La dégradation de l’acide gras se fait parfaitement en groupe de 2 carbones (sauf les 4 derniers utilisés par le corps comme « bâtisseur ») sans production de substance indésirable.
Donc notre organisme utilise la graisse pour fabriquer de l’acétate qui produit notre énergie !

Les différents acides gras


Il y a 2 grandes catégories d’acides gras les saturés et les insaturés.

  • Acides gras saturés veut dire que tous les carbones qui composent la molécule sont reliés les uns aux autres par une liaison simple (1 électron de chaque atome est utilisé) Ca veut dire que l’acide gras saturé ne peut pas s’associer à d’autres atomes, il peut juste être coupé en petit morceaux (Acétate)

  • Acides gras insaturés veut dire qu’il y a entre certains atomes de carbone une liaison double (liaison faisant intervenir 2 atomes de chaque carbone). Les liaisons doubles sont des portes ouvertes à la réaction chimique permettant dès lors à la molécule d’acide gras d’avoir beaucoup d’autres fonctions qu’un simple apport énergique. Cela permet entre autre chose de déplacer des molécules insolubles.

    On parle souvent d’oméga 3, oméga 6 et oméga 9 Rien de très compliqué, en chimie on numérote les atomes des chaînes carbonées et le numéro qui suit oméga ( ὼ ) est simplement le numéro du premier carbone qui a une liaison double.
    Les liaisons doubles sont essentiellement sur les carbones 3, 6 et 9
    C’est le moment de parler du terme poly-insaturé qui veut simplement dire que la molécule possède plusieurs liaisons doubles donc est plus « réactive ».

    Un acide gras oméga 3 aura aussi une liaison double en 6 et en 9, un oméga 6 en aura une deuxième en 9 alors qu’un oméga 9 n’aura qu’une seule liaison double donc sera un mono-insaturé. Nous pouvons aisément comprendre que chaque type d’acide gras a des fonctions spécifiques.
    Nous pouvons répartir les besoins en acides gras comme suit

    50 % d’oméga 9 25% d’oméga 3 et 6 25% d’acide gras saturé.

    Nous trouvons assez facilement notre quantité d’oméga 9 et d’acide gras saturé, il n’en est pas de même pour les oméga 3 et 6.

    Historiquement on trouvait les oméga 3 dans le poisson et les oméga 6 dans la viande. La bible nous enseignait que le vendredi était le jour du poisson, le rapport entre oméga 3 et 6 étant d’approximativement 1 pour 5 nous étions dans le bon. Mais les temps ont changé, on mange moins de poissons et en plus on le nourrit avec des farines animales riches en oméga 6.

    Le déséquilibre entre oméga 3 et 6 est le premier facteur qui provoque une accumulation de réserve graisseuse dans le corps.

    La régulation du rapport entre oméga 3 et 6 est essentielle pour être en bonne santé et encore plus pour perdre du poids !

    L’industrie agro-alimentaire ayant compris que pour vendre plus il fallait communiquer sur la présence d’oméga 3 dans les produits industriels, les chimistes ont fabriqué des oméga 3, rien de plus simple il suffit de chauffer et on crée des liaisons doubles et voila on peut étiqueter « Contient des oméga 3 » et même ajouter le pourcentage de l’apport journalier recommandé… Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes ! Sauf que…

    L’industrie peut « créer » beaucoup de choses, beaucoup trop d’ailleurs, mais elle ne sait que très rarement reproduire la nature. Reprenons notre manuel de chimie organique, des 2 côtes de la liaison double j’ai un atome d’hydrogène donc 2 atomes. Il y a 2 positionnements possibles pour l’hydrogène soit du même coté c’est ce qu’on appelle une liaison cis ou de part et d’autre c’est une liaison trans.


    L’industrie sait uniquement créer des liaisons trans qui forment une chaîne droite, tandis que la nature crée des liaisons cis qui produisent une chaîne courbée.

    Les parois cellulaires sont constituées à partir des acides gras insaturés et ses parois ont une forme courbe semblable à une liaison cis qui procure l’élasticité nécessaire à la membrane cellulaire. Quant à elles, les liaisons trans, créent une chaîne rigide qui produit des parois cellulaires trop rigides…

    Une fois de plus l’homme ne peut égaler la nature.

    En conclusion si un produit a été chauffé pour obtenir un acide gras insaturé fuyez le !